Bien déchirée…

« – Bonjour, ma pute ! »
Ce sont les premiers mots que tu as entendu. Je me tenais en face de toi, souriant. En dehors de cette phrase rien ne laissait deviner que j’allais te violer. Mais c’était écrit, tu le savais. Et, si jamais j’hésitais, tu ferais tout pour. Pour stimuler ton Maître, pour qu’il t’utilise pour se vider les couilles. Tu as répondu en baissant les yeux : Continuer la lecture de Bien déchirée…